Plus grand, plus vite … un nouveau bateau pour notre Parrain Bertrand Delesne

TeamWork40-3-cJacques-Vapillon
TeamWork40- photo jacques-vapillon

Après les succès obtenus lors des Minis Transats de 2011 et 2013, la société TeamWork poursuit son soutien au côté de notre Ami et Parrain le skipper Bertrand Delesne en lui confiant son nouveau bateau, un Class 40 pour les connaisseurs.

Bertrand participera à l’ensemble des courses de la classe cet été, avec en ligne de mire la Route du Rhum (St Malo- Point à Pitre) en novembre prochain. «Ce projet est un rêve de gosse, avec évidemment une importante ambition sportive. Je suis capable d’aller chercher un bon résultat à Pointe à Pitre » a relevé Bertrand. Un rêve que toute la famille de Vaincre les Maladies Lysosomales comptent bien pouvoir partager avec toi Bertrand.

Pour sa première compétition, Bertrand Delesne a remporté la première manche du Grand-Prix Guyader, et terminé sur la troisième marche du podium au classement général. Cette première confrontation de la saison, disputée en équipage, a permis de prendre en main et confirmer le potentiel de TeamWork 40. Il vient par ailleurs de terminer le Tour de Belle Ile, et est actuellement sur le point de rejoindre le départ de la Normandy Channel Race (25 mai), puis ce sera le Record SNSM et enfin le Mondial de Douarnenez en septembre.

bertrand-delesne-parrain de vaincre les maladies lysosomalesLe départ de la Route du Rhum sera quant à lui donné le 2 novembre prochain depuis Saint-Malo.

Bertrand Delesne, qui a terminé quatrième de la Mini Transat 2011 sur son proto 6.50 poursuit donc son partenariat en tant que skipper du TeamWork 40. Pour les spécialistes de la course au large ce nouveau bateau est un plan Manuard de 2011 et qui n’est autre que l’ancien MARE de Jorg Riechers, sister-ship du GDF Suez de Sébastien Rogues. Vainqueur de la route du Chocolat en 2012, deuxième de la Transat Quebec St-Malo et troisième du Mondial Classe 40. Ce voilier vainqueur du championnat 2012 a largement fait ses preuves et possède un excellent potentiel pour la suite de sa carrière, son géniteur Sam Manuard n’hésite pas à le qualifier de «fusée».

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s